Logo KADODÉ

KADODÉ : la recherche de la perfection

une équipe dédiée à l'excellence

Le souci du détail

la clef pour obtenir une qualité d'épices inégalée.

Qualité du poivre de Kampot

KADODÉ qualité du poivre de kampot

KADODÉ, les plus hauts standards de qualité au service de l'excellence des traditions

Logo certification

Tous les fermiers partenaires de FARMLINK adhèrent à l’Indication Géographique Contrôlée par ECOCERT.
Ils répondent aux critères géographiques de l’appellation « POIVRE DE KAMPOT » et surtout respectent le cahier des charges très strict du mode de culture du poivre de Kampot.
Les exploitations utilisent exclusivement des engrais naturels.

Les lianes de poivres doivent être ombragées, espacés chacune de 1,8m minimum.
Chaque parcelle de poivre doit être surélevée pour permettre une bonne évacuation de l’eau de pluie. De la terre nouvelle doit être rajoutée régulièrement.

Pour bénéficier du Label Poivre de Kampot KADODE, FARMLINK demande à ses fermiers partenaires, en plus du cahier des charges de l’appellation, l’utilisation stricte de pesticides naturels et que chaque pied de poivre soit issu de boutures de la Région de Kampot.

Traçabilité KADODÉ, l'assurance de la provenance de chaque sachet de Poivre de Kampot

Traceablity check

FARMLINK collecte directement le Poivre de Kampot brut auprès de ses fermiers partenaires.

Cette opération est souvent longue et laborieuse en raison de la difficulté d’accessibilité de la plupart des jardins de poivre, qui obligent à emprunter des chemins de terre en très mauvais état avec souvent plusieurs centaines de kilos de poivre chargés sur de petits pick-up.

Ensuite, chaque lot est soigneusement répertorié et sera suivi tout au long du raffinage, jusqu’à la mise sous vide.

Cette opération permet de connaître l’origine exacte de la ferme dont provient votre poivre de Kampot KADODE.

Il vous suffit de noter le numéro de lot noté sur votre sachet de poivre KADODE pour découvrir le nom du fermier qui a cultivé votre poivre.

Raffinage et sélection supérieure KADODÉ

Pour devenir un poivre de Kampot KADODE, le poivre de kampot brut des fermes doit passer par les mains expertes de l’équipe FARMLINK, dans ses ateliers de Kampot.
L’étape suivante est le nettoyage des grains et le séchage traditionnel au soleil. Une première opération se fait dès la cueillette dans les fermes. Puis un deuxième nettoyage et séchage est effectué dans l’atelier FARMLINK de Kampot.

Afin de préserver le goût unique du poivre de Kampot KADODE, celui-ci n’est pas stérilisé comme le sont la plupart des poivres; celui-ci doit donc être nettoyé avec le plus grand soin avec de l’eau pure. L’eau courante à Kampot n’est malheureusement pas d’une pureté suffisante, ce qui oblige à utiliser un système de filtration sophistiqué et couteux.

Il est ensuite séché exclusivement au soleil. Le séchage du poivre est aussi une opération qui demande une attention constante dans un pays au climat tropical, puisqu’il faut en permanence alterner exposition solaire et mise à l’abri du poivre avant les premières gouttes de pluie.

Le tri est l’opération qui garantit une sélection des meilleurs grains, afin de ne pas dénaturer les arômes lors de la dégustation. Le tri manuel grain par grain est encore la seule technique qui permet d’obtenir une sélection idéale. La taille et l’aspect visuel sont 2 critères de sélection des trieuses de l'équipe de FARMLINK. Celles-ci prennent également soin de retirer chaque queue des grains à l’aide d’une pince spéciale.